06 78 33 66 24
bouton devis
Une question, un conseil ? Contactez-notre équipe au 06 78 33 66 24

vente ou location ? demandez votre devis gratuit

DEFIM,
UNE PRésence
nationale

L’accessibilité : un travail de longue haleine à Rouen ! - 05/04/2016

La ville de Rouen vient enfin de voter le plan de mise en accessibilité de la voirie et des aménagements des espaces publics et s’apprête à entamer un long chemin pour se mettre conformité avec la réglementation en vigueur.

Un retard considérable

Si la date limite pour rendre accessibles les EPLE a été repoussée à diverses reprises et peut faire l’objet d’un calendrier d’accessibilité programmée ou Adap, la mise en place d’un plan d’accessibilité pour les communes avait pour date butoir 2009. La ville de Rouen vient seulement de voter ce plan, avec plus de 6 ans de retard. Le PAVE permet de fixer les dispositions permettant de rendre accessibles les voies présentes sur le territoire communal, en précisant les mesures à prendre, les délais de réalisation, la périodicité d’évaluation et la manière dont le plan doit être révisé.

Une mobilisation collective

Pour la mairie de Rouen, l’accessibilité n’est pas qu’une mesure administrative destinée à une minorité. Elle concerne l’ensemble de la population qui a tout moment peut être touchée par un handicap ou une difficulté de mobilité, et souffrir du manque d’accessibilité des voies publiques, que ce soit en fauteuils roulants, en poussettes, avec des béquilles ou en perdant la vue. Une vaste opération de diagnostic en a découlé, menée par les équipes municipales avec l’aide d’associations et d’étudiants.

Des itinéraires types

La démarche a consisté à réaliser des itinéraires types pour accéder à des services publics et des EPLE et à observer tous ce qui pouvait être amélioré, changé, aménagé, pour en améliorer l’utilisation. Sur le terrain, cela s’est traduit par un recensement de toutes les difficultés du parcours qui entravent la bonne circulation des personnes à mobilité réduite, et de toutes les solutions à mettre en place pour parvenir à une accessibilité pour tous : travaux sur les trottoirs, changement de mobilier urbain, mise en place de bandes d’éveil, sonorisation des feux etc.

Des travaux déjà en cours

La ville n’avait heureusement pas attendu le vote du Pave pour entamer des travaux de mise en accessibilité. Bandes de signalisation autour des écoles, matérialisation au sol de places de parking réservées aux handicapés, réalisation de bateau etc. ont déjà été effectués. Pistes cyclables sur les quais de la rive droite et divers autres travaux devraient être menés à leur terme par la Métropole. Les aménagements restants à réaliser pour les 250 kilomètres de voirie municipale nécessitent un effort financier conséquent, bien loin du budget qui leur est actuellement consacré et qui devra nécessairement faire l’objet d’une augmentation substantielle pour pouvoir être menés à leur terme.


« Retour aux actualités

Diagnostic immobilier proche de Rouen